Lutter contre le gaspillage alimentaire

Lutter contre le gaspillage alimentaire

En avril 2019, l’Office fédéral de l’environnement a publié une étude sur les déchets alimentaires dans l’agriculture et les ménages.

Selon les chiffres de cette étude, l’agriculture produit chaque année environ 225.000 tonnes de déchets alimentaires sous forme de résidus ou de rebuts de récolte. Des mesures techniques ou organisationnelles permettraient cependant d’éviter près de 90 % de ces déchets alimentaires, ce qui équivaut à quelque 200.000 tonnes, souligne-t-elle. Quant aux ménages suisses, ils produiraient chaque année environ 1 million de tonnes de déchets alimentaires, dont près de 480 000 tonnes, soit presque la moitié, sont jetées avec les ordures ménagères et donc incinérées.

En 2015, la Suisse a approuvé l’Agenda 2030 de développement durable, élaboré par l’ONU. Elle s’est ainsi engagée à réduire de moitié, d’ici à 2030, le volume de déchets alimentaires par habitant au niveau de la distribution comme de la consommation et de réduire les pertes de denrées alimentaires tout au long des chaînes de production et d’approvisionnement.

Le Conseil Fédéral a ouvert une consultation sur la Stratégie pour le développement durable 2030 le 4 novembre dernier. D’après ses résultats, il adoptera en plus un plan d’action afin de préciser les objectifs et les axes stratégiques pour les années 2021 à 2023.

La lutte contre le gaspillage alimentaire est une préoccupation pour Bio Pack Swiss car elle en sera un acteur important dans les années à venir.